/

Forum Chrétien dont le but est la réconciliation entre tous... hommes-femmes, parents-enfants, amis-amies, familles... on peut écrire ou consulter des messages, peut-être se reconnaître!... échange, amitié, vidéos et radios Chrétiennes!...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 petite lecture sur la dîme...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laurence
Admin
avatar

Messages : 696
Points : 2239
Date d'inscription : 16/03/2010
Localisation : Gafsa

MessageSujet: petite lecture sur la dîme...   Dim 30 Mai - 13:23

La racine de tout mal

Si un croyant souhaite donner la dîme suite à sa décision ou sa conviction personnelle, c'est très bien. La dîme devient un problème quand elle est présentée comme un ordre de Dieu, reposant sur chaque croyant.

La dîme obligatoire égale oppression sur les pauvres. (32) De multiples chrétiens pauvres ont été jetés la tête la première dans la pauvreté grandissante parce qu'on leur dit que s'ils ne donnent pas la dîme, ils volent Dieu. (33) Quand la dîme est enseignée comme ordre de Dieu, les chrétiens qui arrivent à peine à joindre les deux bouts sont accablés dans une pauvreté plus profonde. De cette façon, la dîme vide l'Évangile de sa qualité de « bonne nouvelle aux pauvres ». (34) Au lieu d'une bonne nouvelle, on obtient un lourd fardeau. Au lieu de la liberté, on obtient l'oppression. Nous sommes si susceptibles à oublier que la dîme originale que Dieu avait établie pour Israël était pour bénéficier les pauvres, pas pour les blesser !

Réciproquement, la dîme moderne est une bonne nouvelle aux riches. Pour un haut salarié, 10% n'est qu'une pauvre somme. La dîme apaise, donc, la conscience des riches, alors qu'elle n'a aucun impact significatif sur leurs styles de vie. Les chrétiens riches se trompent en pensant « obéir à Dieu » parce qu'ils jettent un 10% négligeable de leur revenu dans le plat d'offrande.

Mais Dieu a une vue très différente sur le don. Rappelez-vous la parabole de la veuve :

1 Jésus, ayant levé les yeux, vit les riches qui mettaient leurs offrandes dans le tronc.
2 Il vit aussi une pauvre veuve, qui y mettait deux petites pièces.
3 Et il dit : Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres;
4 car c'est de leur superflu que tous ceux-là ont mis des offrandes dans le tronc, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu'elle avait pour vivre. (35)

Malheureusement, la dîme est trop souvent considérée comme test pour le disciple. Si vous êtes un bon chrétien, vous donnez la dîme (pense-t-on). Mais c'est une application fausse. La dîme n'est en aucun cas un signe de dévotion chrétienne. S'il en était ainsi, tous les chrétiens des premiers siècles seraient condamnés comme impies !

La mauvaise racine derrière la poussée soutenue pour la dîme dans l'église moderne est le salaire du clergé. Beaucoup de pasteurs estiment qu'ils doivent prêcher la dîme pour rappeler à leur assemblée son obligation de les soutenir eux et leurs programmes. Et ils emploieront la promesse de la bénédiction financière ou la crainte d'une malédiction financière pour s'assurer que les dîmes rentrent au bercail.

De cette façon, la dîme moderne est l'équivalent d'une loterie chrétienne. Payez la dîme, et Dieu vous donnera plus d'argent en retour. Refusez la dîme, et Dieu vous punira. Une telle façon de penser est une déchirure au coeur de la bonne nouvelle de l'Évangile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
petite lecture sur la dîme...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La petite grenouille qui avait mal aux oreilles (Voutch)
» Demande aide lecture acte mariage 1742 Cormeilles Eure
» Petite feuille verte de nouveaux messages
» La toute petite collection de Saneva (Mac et autres)
» petite lettre au père noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
/ :: Méditation :: Lecture et enseignement-
Sauter vers: